Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Qui suis-je ? 1er cycle d’enseignements – Bonté Fondamentale

18 novembre 20h00 - 16 décembre 21h30

avec Myriam Racineux Leriche & Franck Le Naourèse & Elizabeth Anscutter
Renseignements:

Coordination : Laurence Hunckler El  Moncef
& Martine Garcia (le 25 novembre et 2 décembre)

Lieu : en ligne via Zoom

Ouvert à tous

Prix libre et concient

 « Qui suis-je? » , cette première série de cours de la série Bonté Fondamentale se concentre sur notre compréhension du « soi ». 

Pour vos parents, vous êtes d’abord un miracle, le plus beau bébé ! Vous prenez place dans une famille, vous avez ou non des frères et sœurs. Vous n’avez pas la parole.

À l’école, on vous juge, sans doute de façon injuste, bon•ne ou mauvais•e élève, travailleur ou travailleuse, fauteur ou fauteuse de troubles, ou les deux. Peut-être tentez-vous de vous exprimer. Pour vos amis, vous êtes surtout un•e ami•e. La situation est fluide. Il y a beaucoup à en dire et vous en parlez volontiers.
Vous avez une certaine couleur de peau. Cela semble signifier beaucoup, quoi que vous disiez.

Pour l’armée, vous êtes un corps – qu’il faut nourrir, habiller, assigner à un poste, déplacer, garder en vie. Pour le gouvernement, vous êtes une statistique : une personne qu’on enregistre, qu’on impose, dont il faut s’occuper. Vous êtes peut-être un électeur. Vous tentez de vous exprimer comme vous le pouvez.
Pour l’Église, vous êtes une âme dont il faut assurer le salut. Un pêcheur peut-être, ou un saint. Peut-être dites-vous vos prières.

Vous êtes peut-être hétérosexuel•le, ou homosexuel•le, bi, ou ni l’un ni l’autre. Ce sujet fait beaucoup parler. Sous vos vêtements, vous êtes un homme ou une femme. Mais ce n’est pas toujours aussi simple. C’est une identité qu’on peut questionner et un thème de discussion.
Pour le Bouddha, nous ne sommes pas une âme à sauver, nous ne nous résumons pas à un ego. Nous sommes, a-t-il dit, un illusoire assemblage. Que dites-vous de ça ? Il a dit encore que ces parties qui nous composent n’ont pas d’existence solide. Et il a dit autre chose encore.
VOUS, qu’en dites-vous ? Comment répondriez-vous à cette question ? Pour trouver une réponse, il faut d’abord se demander : « Qui suis-je ? »

Au cours de ces enseignements nous examinerons cette question fondamentale à la faveur de méditations, de contemplations et d’échanges.

Nous explorerons des enseignements sur la bonté fondamentale, l’absence d’égo, les cinq skandhas, le cocon, la nature de Bouddha et la confiance primordiale. Nous pratiquerons aussi des contemplations sur la nature de notre esprit basées sur les quatre fondements de l’attention. Ce cours de six semaines inclut des causeries, des instructions de méditation, et des groupes de discussions.

« Qui suis-je ? » est le premier d’une série de trois cycles d’enseignements
qui propose d’explorer la « Bonté Fondamentale »
une série proposant d’explorer la nature humaine et
notre relation au monde, à travers trois questionnements :

1) « Qui suis-je ? »
Cycle : la bonté fondamentale de l’humanité.

2) « Comment puis-je aider ? »
Cycle : la bonté fondamentale de la société.

3) « Qu’est-ce qui est réel ? »
Cycle : la bonté fondamentale de la réalité.

Il peut être suivi indépendamment & est ouvert à tous,
nouveaux venus et méditants de plus longue date.


Elizabeth Anscutter pratique  la méditation bouddhiste tibétaine dans la voie shambhala depuis 1998.  Elle est étudiante du Sakyong Mipham Rinpoche depuis plus de 20 ans.
Musicienne, diplômée de l’École normale supérieure de musique de Paris, elle est aujourd’hui compositrice de musiques de films et donne régulièrement des conférences dans ce domaine. Elle est directrice de la pratique et de l’éducation au centre Shambhala de Paris  où elle est également enseignante de la voie Shambhala.


Franck Le Naourèse,  étudiant du Sakyong Mipham Rinpoche, pratique la méditation depuis 30 ans. Il est enseignant au centre shambhala de Paris depuis  plus de 10 ans. Il pratique aussi le Kyudo, la voie de l’arc. 
Par ailleurs, il enseigne les aménagements paysagers et les connaissances environnementales. Il est actuellement président du Centre Shambhala de Paris. 


Myriam Racineux  a rencontré la méditation en 1998 et a commencé à suivre les enseignements Shambhala en 1999. Étudiante du Dharma auprès du Sakyong Mipham Rinpoché, elle enseigne depuis une dizaine d’années. Formée à la psychologie contemplative – Karuna – et au Voyage de Guérison émotionnelle  elle fait des accompagnements personnalisés, un soutien thérapeutique basé sur l’écoute compatissante, une exploration des émotions et des mémoires cellulaires. Elle a été comédienne et technicienne dans le spectacle vivant pendant plus de quinze ans.

Ouvert à tous
Prix libre et conscient

Coordination : Laurence Hunckler El  Moncef
& Martine Garcia (le 25 novembre et 2 décembre)

important : Lors de votre inscription en ligne, merci de remplir le message antispam en bas de page afin qu’elle soit prise en compte

Détails

Début :
18 novembre 20h00
Fin :
16 décembre 21h30

Organisateur

Centre de Méditation Shambhala de Paris
Téléphone :
09 83 39 82 20
E-mail :
paris@shambhala.fr
Voir le site Organisateur